top of page
  • Photo du rédacteurElisabeth Legrain

UNE AVS : pour faire quoi ?



Les AVS ou appelées dorénavant AESH (Accompagnant d'Élèves en situation de Handicap) est une personne qui a vocation à aider l'élève, à favoriser son autonomie, sans se substituer à lui dans la mesure du possible.


Un.e AESH agit toujours sous la responsabilité pédagogique de l'enseignant de l'élève.


L'AESH intervient au titre d'aide humaine individuelle, mutualisé ou collectif en fonction des besoins de chacun.


Ils sont des acteurs clés qui contribuent à la mise en place d'une École Inclusive, pour offrir à chaque élève, de la maternelle au lycée, une scolarité adaptée à ses besoins.


Leur poste est sous-couvert d'un contrat de droit public, des agents contractuels de l'État. Leur contrat a une durée de 3 ans, renouvelable une fois.


Les missions de l'AESH sont spécifiées dans le PPS (projet personnalisé de scolarisation) ainsi que dans le GEVA-Sco (document d'évaluation de la scolarité fourni par l'établissement scolaire), dans le cadre d'une réunion de suivi de scolarisation (ESS) avec la famille.


Cette aide est possible sur tous les temps et lieux scolaires (dont les stages, les sorties et voyages scolaires) dans le but de favoriser :


- les actes de la vie quotidienne,

- l'accès aux activités d'apprentissage,

- les activités de vie sociale et relationnelle.


Pour effectuer une demande d'AESH, il est nécessaire d'établir un dossier MDPH et d'obtenir l'accord de la CDAPH pour bénéficier de la notification.


Cette notification précise le temps d'accompagnement par semaine ainsi que les activités principales pour lesquelles l'élève a besoin d'être accompagné s'il s'agit d'une AESH individuelle. C'est le corps enseignant qui détermine les activités principales lorsqu'il s'agit d'un AESH mutualisé (pour 2 ou 3 élèves) ou d'un AESH collectif (toute la classe).

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Nous pouvons tenter de définir la réalité psychique, à partir des trois modes que sont le réel, l’imaginaire et le symbolique, reprenant ainsi l’approche de Lacan. Quand il y a une souplesse d’échange

La psychanalyse est appelée "cure par la parole". La parole émerge, portant l’actualisation du sujet dans son histoire. Le dénouage des fixations névrotiques passe par l’existence de l’être dans sa p

Le psycho-traumatisme est un ensemble de sauvegarde d'ordre psychologique, neurobiologique et physiologique qui peuvent ...

Pour recevoir les nouveaux articles,
INSCRIVEZ-VOUS à la liste de diffusion

bottom of page